actualités Emisys
emisys INSIDE

Parce que la réussite passe aussi par l'esprit d'entreprise ! 

 
Nos
actualités

EMISYS est toujours en mouvement, découvrez toute notre actualité..

Retour liste

Parole d’expert : Projet de réhabilitation d’une chaudière industrielle

25 Fév 2021

buisness

Partons à la découvre des projets menés par les consultants d’Emisys.

Aujourd’hui Manuel, nous raconte comme se déroule son projet de réhabilitation d’une chaudière industrielle dans un grand groupe.

Les travaux de réhabilitation de la chaudière, ont enfin démarré à l’automne 2020 après quelques mois de retard. Il devrait s’achever fin octobre 2021.

 

 

Après deux années chez EMISYS, j’ai intégré le service « Méthode et Planification » des projets de réhabilitation de chaudières industrielles à tubes d’eau au sein d’un grand groupe. La chaudière, génère une vapeur surchauffée à 450°C.

 

 

Les travaux vont consister à remplacer les principaux équipements de la chaudière

> Ballon inférieur
> Ballon supérieur
> Faisceau vaporisateur
> Surchauffeur BT (Basse température)
> Surchauffeur HT (Haute température)
> Brûleurs et caisson d’air

> Gaines d’air (aile d’avion, ventilateur de soufflage)
> Voûte
> Sols surchauffeurs
> Différents écrans (avant et arrière surchauffeurs, avant, arrière et latéral chambre, milieu, faisceaux)
> Fumisterie (fumisterie des ouvreaux)
> Tuyauteries diverses (Tie-in).

 

La planification du chantier se fait par une optimisation des deux étapes des travaux consistant en :
> la dépose des équipements anciens,
> le montage des équipements neufs

 

La réalisation du mode opératoire des travaux permet de chiffrer les coûts des opérations de démontage et de montage et de définir un planning des travaux.

 

L’optimisation du planning se fait sur la base des leviers  différents :
> Le nombre d’ouvriers de montage et de soudeurs,
> Le travail posté ou non (1 poste ou en 2 postes),
> Les délais de fabrication et de livraison des équipements sur le site,

 

Il faut compter 1 an et demi à minima en amont au démarrage du chantier, à partir de la commande du client, pour réaliser les études, les achats et la fabrication des équipements à remplacer.

 

Une des difficultés majeures de ces travaux est l’amiante.

 

La découverte d’amiante non identifiée préalablement, pendant le chantier, représente un risque de décalage du planning, et donc un retard certain de la réception des travaux, étant donné que le désamiantage est sur le chemin critique des travaux.

 

Cela signifie, en terme de gestion de projet, un dépassement évident du budget.

 

Alors espérons ne pas découvrir de l’amiante cachée 🙄 !

 

Photos : Dépose du collecteur de vapeur saturé

 

Priorité 1 :

 

Priorité 2 :

Manuel !

Retour liste